Les dessous érotiques de la cathédrale de Cahors

Diable! On peut se frotter les yeux à maintes reprises et lancer des «mon Dieu ce n’est pas vrai!», il faut pourtant se rendre à l’évidence : la cathédrale de Cahors sert de support à l’un des sept péchés capitaux énumérés par Saint-Thomas D’Aquin : la luxure.

Please wait...

Laisser un commentaire