Une origine extraterrestre pour le « Grand gel »

La présence de particules de diamant disséminées, signe fort de l’impact avec un objet extraterrestre, dans une couche sédimentaire en Amérique du Nord suggère que les débuts d’un récent refroidissement rapide ont peut-être été plus compliqués que ce que les chercheurs pensaient.

Please wait...

Laisser un commentaire