Pas de trace d’ADN humain sur les chats mutilés

Selon des rapports judiciaires récemment diffusés, le laboratoire de la police criminelle de Miami Dade n’a trouvé aucun ADN humain sur les 11 cadavres de chats mutilés lors de la vague de tuerieq ui a terrorisé les propriétaires d’animaux domestiques de Miami Dade Sud l’été dernier.

Please wait...

Laisser un commentaire