Et Genève tua sa dernière sorcière

Michée Chauderon fut exécutée pour maléfice en 1652. L’historien Michel Porret revient sur son cas et publie ses procès.Que d’encre n’a-t-elle pas fait couler ? Voltaire et Condorcet ont décrit le sort de Michée Chauderon, accusée de sorcellerie, condamnée, pendue et brûlée en avril 1652 à Genève.

Please wait...

Laisser un commentaire