Un cas de cannibalisme collectif en France ?

C’est au cœur de l’été 1870, dans une campagne assommée par la canicule et la sécheresse, que l’horreur survient. Au village de Hautefaye, dans le Périgord, des pères boivent et des mères pleurent. Elles pleurent leurs fils partis au front et qui ne reviennent pas. La France est en guerre contre la Prusse mais les larmes ne rendent pas pacifiste.

Please wait...

Laisser un commentaire