Des fantômes au Fairmont Banff Springs ?

Cet hôtel est situé dans le Parc national Banff à 126 km à l’Ouest de Calgary, et 58 km à l’est de Lac Louise. Longtemps considérée comme la « ville la plus à l’Ouest » du Canada, avant que les pionniers ne réussissent à faire passer le train à travers les Montagnes Rocheuses.

La ville, traversée par la rivière Bow, tire son nom d’une ville située en Écosse. Banff fut établie dans les années 1880, après la construction du chemin de fer transcontinental, à travers la Bow Valley. En 1883, trois travailleurs du Canadian Pacific Railway découvrirent les sources thermales du Mont Sulphur.

L’endroit fut nommée Banff en 1884 par Lord Steven, un directeur du Canadien Pacifique, en l’honneur de sa ville natale, Banffshire en Écosse. Le Canadien Pacifique a construit une série de grands hôtels le long du chemin de fer, et a annoncé le Fairmont  Banff Spring comme un centre touristique international.

En 1885, le Canada a fondé une aire protégée de 26 km² autour des sources thermales et a commencé à promouvoir le site comme station thermale de afin de pouvoir soutenir financièrement le nouveau chemin de fer.

En 1887,  l’aire protégée fut étendue à 673 km² et le site de Banff fut nommé parc national. Il s’agit du premier Parc national du Canada.

L’agglomération de Banff s’est d’abord développée près de la gare comme un centre de services pour les touristes qui visitent le parc.

Le lieu était administré par les Parcs nationaux du Canada jusqu’en 1990, alors que la ville de Banff devient officiellement la première et la seule communauté urbaine à l’intérieur d’un parc national canadien.

En 1985, l’UNESCO a déclaré le Parc national de Banff comme faisant partie du patrimoine mondial, en tant que Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes. Banff reste l’une des destinations touristiques les plus populaires du Canada.

Cette figure bien connue de l’hébergement canadien peut se vanter d’avoir plus d’un esprit résident. Quiconque perd ses clés pourra se tourner vers Sam le chasseur, un ancien employé qui a pris sa retraite en 1967.

Après son décès survenu quelques années plus tard, il est prétendument « retourné » à l’hôtel. Vêtu de son uniforme des années 60, Sam apparaît afin d’assister les clients qui ont de la difficulté avec leur porte verrouillée. Quand on lui parle, il disparaît illico. Il vaut mieux donc vérifier que vous ayez bien vos clés en votre possession.

Mais ce n’est pas le seul fantôme du site. Dans les années 20, une jeune mariée ayant côtoyé de trop près les chandelles qui éclairaient les lieux a vu sa robe prendre en feu dans le grand escalier en spirale. En panique, elle a glissé et déboulé les escaliers, se cassant le cou. Les employés rapportent depuis entendre d’étranges bruits dans la suite nuptiale.

Une apparition vêtue d’une robe de mariage serait aussi aperçue dans les escaliers, disparaissant après avoir pris en feu.

Please wait...

Laisser un commentaire