Une âme de 2800 ans

Des archéologues américains ont découvert en Turquie la plus ancienne mention de l’existence de l’âme dans la région. L’existence de cette stèle du VIIIe siècle avant Jésus-Christ signifie que la séparation de l’âme et du corps dans le monde judéo-chrétien ne proviendrait pas de l’Égypte des pharaons, mais d’une autre source pour le moment inconnue.

Please wait...

Laisser un commentaire